Réforme 100% Santé : l’analyse de Carte Blanche Partenaires

La réforme RAC Zéro, appelée aujourd’hui 100% Santé, sera mise en place progressivement au cours des trois prochaines années. Carte Blanche Partenaires a livré son analyse de l’impact financier de la réforme sur les complémentaires.

Carte Blanche souligne que « Cette nouvelle offre sera prise en charge à 100% par la Sécurité sociale et les complémentaires santé. Ces dernières auront donc un rôle majeur dans la réussite de la réforme. » Elle prévoit que, pour les soins dentaires, la hausse de la base de remboursement de la Sécurité Sociale entrainera une hausse du Ticket Modérateur de 110 millions d’euros. Couplée à la prise en charge renforcée pour les « dents visibles », les remboursements supplémentaires devraient s’élever à 266 millions d’euros pour les complémentaires santé, selon elle. En audiologie, Carte Blanche chiffre l’augmentation à 647 millions d’euros en 2021.

70 millions d’euros supplémentaires en optique

Carte Blanche Partenaires estime que le panier « 100% santé » représentera 10% des ventes d’équipements et donc une hausse des remboursements des complémentaires. Selon elle, le désengagement de la Sécurité sociale sur les soins et équipements, hors panier RAC Zéro dans le panier libre, devrait contraindre les complémentaires santé à augmenter le montant de leurs remboursements. Là encore, une hausse des remboursements complémentaires est prévue à hauteur de 70 millions d’euros.

Deux mesures dangereuses pour la filière lunetière française

En parallèle, Carte Blanche se dit inquiète de l’impact de certaines mesures sur la filière lunetière française :

  • La limite du prix de vente des montures à 30 euros entraînera un accroissement des importations asiatiques et un abaissement de la qualité des produits.
  • L’abaissement du plafond de remboursement des montures de 150 à 100 euros entraînera un reste à charge nouveau pour les Français, et donc une baisse des ventes des équipements Origine France Garantie. C’est une menace pour les 1 000 emplois de la filière lunetière française (dont 500 situés dans l’Ain et le Jura).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *