Journée Nationale de l’audition (JNA) les acouphènes

Aujourd’hui, 8 mars, la Journée nationale de l’audition permet de sensibiliser le grand public aux problèmes auditifs.
Ainsi, selon une enquête Ifop-JNA, les acouphènes seraient un véritable fléau, en particulier chez les jeunes. Liés à des traumatismes, ils peuvent être à l’origine de pertes auditives plus ou moins importantes. 

Entre 14 et 17 millions de Français souffriraient d’acouphènes. 28% des Français de 15 ans et plus déclarent en souffrir actuellement, dont 10% les ressentent fréquemment ou en permanence. Ce phénomène touche cependant en majorité les plus jeunes : 56% des 15-17 ans, 49% des 18-24 ans. Ce qui corrobore l’identification de causes plutôt liées à des traumatismes sonores qu’à des problèmes de santé liés à l’âge. Mais l’optimisme est de rigueur puisque parmi les répondants de moins de 35 ans ayant déjà ressenti des acouphènes, 45% déclarent qu’ils n’en ressentent plus aujourd’hui. Mais si, pour un grand nombre, les symptômes ont été momentanés, pour 4 personnes sur 10 souffrant d’acouphènes, une perte auditive est associée.

Un réel impact sur la vie quotidienne

Une majorité (55%) des répondants de 25 à 34 ans estime que les acouphènes qu’ils ressentent ont un impact sur au moins un aspect de leur vie. Les effets les plus notables concernent leur vie sociale (45%), professionnelle (43%), familiale (37%) et leurs loisirs (37%). Ils sont aussi plus irritables (43%), plus anxieux (37%), moins gais (33%), plus isolés socialement (33%), et plus dépressifs que les autres. Seul un tiers des personnes ressentant des acouphènes en ont parlé à des professionnels de santé. Cette proportion est d’autant plus faible pour les moins de 35 ans, en particulier les 15 à 17 ans (8%) et les 18-24 ans (26%), qui se disent pourtant plus touchés par ce phénomène. Le médecin généraliste est le plus consulté (34%), juste devant le médecin ORL (29%). Toutefois, une majorité (54%) ne se voit proposer aucun dispositif pour traiter ses acouphènes. Traitements médicamenteux, aides auditives ou intervention chirurgicale peuvent être recommandées.

Ces articles peuvent également vous intéresser :
Journée nationale de l’audition (JNA) L’hyperacousie
21ème édition de la Journée nationale de l’audition (JNA)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *