Essilor Vivalite: des solutions pour les patients opérés de cataracte

Essilor déploie une gamme complète de produits filtrant la lumière bleue et réduisant la photosensibilité des porteurs opérés de la cataracte.

La cataracte est l’acte de chirurgie ambulatoire le plus pratiqué en France.

En 2016, 415 000 seniors ont été opérés. Dans un contexte de population croissante et vieillissante, le nombre de personnes concernées  est en constante augmentation. Cette chirurgie concerne une personne sur 5 à partir de 65 ans. Le cristallin est remplacé par un implant intraoculaire (IOL), blanc ou jaune, qui corrige une partie de la vision. Néanmoins, 84% des patients s’équipent de lunettes pour une vision optimale. Or, ces patients se plaignent souvent d’éblouissement lors de variations lumineuses et en conduite de nuit. Par ailleurs, l’exposition rétinienne est plus intense après l’opération ce qui multiplie par 6 la quantité de lumière bleu-violet reçue par la rétine, avec un implant clair chez un patient de 70 ans.

Les solutions Essilor Vivalite

Les verres Vivalite résultent de la combinaison de trois technologies: Eye Protect System, Transitions XTRActive et Crizal Forte Prevencia.

Disponibles en unifocaux et en Varilux, ils :

  • luttent contre l’éblouissement en bloquant les rayons UVA et UVB (y compris derrière le pare-brise) et en apportant une protection contre la lumière bleue nocive ;
  • s’adaptent automatiquement aux variations lumineuses ;
  • protègent la rétine en filtrant jusqu’à 45 % de la lumière bleu-violet, à l’état non activé.

Ces produits sont disponibles en unifocal  ainsi qu’en Varilux Comfort 3.0 et Varilux X series.

Une étude clinique dédiée

Essilor a mené, pendant 5 à 6 semaines, conjointement avec les Quinze-Vingt, une étude clinique LuxIOL auprès de patients opérés de la cataracte équipés de ces verres, de verres blancs classiques ou de verres gris. Les résultats indiquent que les solutions Vivalite augmentent le seuil de photosensibilité, à l’état clair comme à l’état foncé. Ils diminuent ainsi
l’éblouissement d’inconfort des patients opérés de la cataracte,
comparativement aux verres blancs de référence ou aux verres gris à densité
neutre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *