Moins de stress visuel avec Presio Master 2 de Nikon

Nikon présente, en ce début d’année, sa dernière innovation, le Presio Master 2. Ce verre lutte contre le stress visuel provoqué par l’utilisation d’outils digitaux.

Le système visuel traite les images de la même façon qu’un appareil photo. Il permet ainsi un rendu fidèle à la réalité. Cependant, il doit, avec certains verres progressifs, fournir un effort important pour compenser les déformations induites, surtout en vision de près sur supports numériques. En effet, ce type d’outil digital implique une distance de vision plus proche qu’une vision de près classique et un abaissement du regard plus accentué, il s’agit donc d’une forme de « Nouvelle vision de près ». Et tous les porteurs ne sont pas égaux face au stress visuel.

Des porteurs bien différents

Les verres progressifs disposent de prismes d’allègement qui doivent, en réalité, être gérés différemment entre un hypermétrope et un myope. L’hypermétrope regarde naturellement dans la « Nouvelle vision de près ». Le prisme d’allègement limite donc le stress visuel et la posture est naturelle.  A l’inverse, le myope a tendance à regarder au-dessus de la « Nouvelle vision de près » ce qui augmente son stress visuel. Par ailleurs, les porteurs anisométropes doivent composer avec des effets prismatiques différents pour chaque œil, ce qui provoque une perception différente des images.

La solution Nikon

Pour pallier ces problèmes, Presio Master 2 de Nikon bénéficie de la technologie Total Prism Control. Grâce à celle-ci, les prismes d’allègement sont adaptés à l’amétropie du porteur et les différences d’effets prismatiques entre les deux yeux, réduites. Ainsi, la fusion des images est facilitée et l’abaissement du regard devient naturel, rendant ainsi la vision plus confortable et l’adaptation rapide, y compris lors d’un usage prolongé des appareils numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *