Moins de stress visuel avec Presio Master 2 de Nikon

Nikon présente, en ce début d’année, sa dernière innovation, le Presio Master 2. Ce verre lutte contre le stress visuel provoqué par l’utilisation d’outils digitaux.

Le système visuel traite les images de la même façon qu’un appareil photo. Il permet ainsi un rendu fidèle à la réalité. Cependant, il doit, avec certains verres progressifs, fournir un effort important pour compenser les déformations induites, surtout en vision de près sur supports numériques. En effet, ce type d’outil digital implique une distance de vision plus proche qu’une vision de près classique et un abaissement du regard plus accentué, il s’agit donc d’une forme de « Nouvelle vision de près ». Et tous les porteurs ne sont pas égaux face au stress visuel.

Des porteurs bien différents

Les verres progressifs disposent de prismes d’allègement qui doivent, en réalité, être gérés différemment entre un hypermétrope et un myope. L’hypermétrope regarde naturellement dans la « Nouvelle vision de près ». Le prisme d’allègement limite donc le stress visuel et la posture est naturelle.  A l’inverse, le myope a tendance à regarder au-dessus de la « Nouvelle vision de près » ce qui augmente son stress visuel. Par ailleurs, les porteurs anisométropes doivent composer avec des effets prismatiques différents pour chaque œil, ce qui provoque une perception différente des images.

La solution Nikon

Pour pallier ces problèmes, Presio Master 2 de Nikon bénéficie de la technologie Total Prism Control. Grâce à celle-ci, les prismes d’allègement sont adaptés à l’amétropie du porteur et les différences d’effets prismatiques entre les deux yeux, réduites. Ainsi, la fusion des images est facilitée et l’abaissement du regard devient naturel, rendant ainsi la vision plus confortable et l’adaptation rapide, y compris lors d’un usage prolongé des appareils numériques.

Essilor complète sa gamme Eyezen, pour les non presbytes connectés

Essilor poursuit son travail de refonte en profondeur du segment des verres unifocaux avec l’innovation Eyezen Start. Cette dernière complète la gamme Eyezen qui répond aux besoins des porteurs connectés.

Essilor est parti d’un constat simple : les verres sphériques ont peu évolué en 100 ans alors que les modes de vie ont profondément changé. Pour coller aux nouveaux besoins des non prebytes, la gamme Eyezen s’étoffe donc d’un nouveau design, l’Eyezen Start, destiné aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

Eyezen Start, le verre adapté à la vie d’aujourd’hui

Le verre unifocal standard est optimisé uniquement au centre optique et en vision de loin. Or, les modes de vie connectés impliquent des distances de vision réduites et variables et des postures différentes (abaissement du regard).  Avec un verre standard, le système visuel doit donc faire des efforts pour gérer les défauts de puissance et d’astigmatisme et ceci peut provoquer un inconfort. Essilor introduit donc un nouveau paramètre dans le calcul du verre : la distance de l’objet combinée à la direction de regard.
Eyezen Start s’appuie sur les technologies déjà présentes dans la gamme Eyezen: maîtrise du front d’ondes, matériau Eyeprotect System et traitement Crizal Prevencia. Il dispose également d’une nouveauté: Eyezen Dualoptim. Cette innovation permet de calculer le design du verre en tenant compte des nouvelles distances de vision nécessaires dans l’environnement actuel. La puissance est adaptée de près comme de loin.

La gamme Eyezen

Eyezen Boost soulage l’effort visuel à distance rapprochée et protége les yeux du porteur. Il filtre la lumière bleu-violet nocive et intègre une aide supplémentaire (technologie Eyezen Focus), située dans le bas du verre, qui varie en fonction de l’âge du porteur et du besoin identifié (4 valeurs: 0.4D, 0.6D, 0.85D ou 1.1D). Ce produit est destiné aux porteurs, âgés de 18 à 50 ans, très connectés ou exprimant des plaintes de fatigue visuelle. L’Eyezen Start est adapté pour les adultes non presbytes et les enfants. Les tests au porté affichent un taux de satisfaction de 88% dès 2 semaines de port.
 » Notre ambition est forte : faire de la marque Eyezen, la référence en matière de verres unifocaux, tel que nous l’avons fait avec la marque Varilux pour les verres progressifs. » confie Marie-Aude Lemaire, directrice marketing et communication d’Essilor France.

Odysight, le jeu vidéo qui suit les patients atteints de DMLA

Conçu par des médecins et des professionnels du jeu, Odysight permet un suivi régulier des patients atteints de DMLA ou d’œdème maculaire.

Véritable enjeu de santé publique, le suivi des patients atteints de maladies oculaires chroniques n’est pas toujours aisé. En France, obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologiste peut prendre des mois. Or, il faut parfois réagir très rapidement en cas de dégradation de la vision. Tilak Healthcare a choisi de prendre le problème à bras le corps. Objectif : faire entrer le concept de jeu dans le suivi des personnes atteintes de pathologies oculaires. L’outil développé pour cela devait être simple d’utilisation et avoir une fiabilité médicale proche de celle des tests effectués dans les cabinets d’ophtalmologie. Pari réussi avec Odysight.

Un jeu très complet

Disponible sur prescription médicale, Odysight permet une surveillance du patient grâce à des tests dont les résultats sont envoyés de manière sécurisée au médecin. Si les résultats baissent, patient et médecin sont alertés afin de convenir rapidement d’un rendez-vous. Compatible avec plus de 3 000 téléphones, Odysight mélange des puzzles et des modules médicaux. Quatre-vingt-dix puzzles sont disponibles sur trois environnements avec une narration immersive à travers 93 cinématiques. Acuité visuelle, sensibilité au contraste ou apparition d’anomalie dans le champ visuel central sont testées. Pour réaliser les mesures dans des conditions optimales, Tilak Healthcare a développé une technologie unique qui mesure la distance du visage à l’écran et la luminosité ambiante.

Des essais cliniques réussis

Une étude clinique a été menée afin de valider l’utilisation d’Odysight. Réalisée à l’hôpital des Quinze-Vingts de Paris, les tests ont démontré une importante concordance entre les tests ophtalmologistes standards et les versions digitales des tests d’acuité visuelle et de la grille d’Amsler. Les premiers tests réalisés avec des patients semblent également confirmer la capacité des tests médicaux d’OdySight pour améliorer la surveillance et le traitement des pathologies maculaires. En 2019, Tilak souhaite développer Odysight en France et à l’international pour s’imposer comme leader du suivi de la vision à domicile.

Nidek rend possible la réfraction à distance

La Téléréfraction Nidek est une solution innovante qui permet un pilotage de l’examen de vue à distance.

C’est grâce à un système de vidéo-conférence que Nidek rend désormais possible cet examen à distance. Le patient et l’opérateur ne sont pas situés dans le même lieu mais peuvent se voir et s’entendre. Le professionnel est formé au logiciel de réfraction intelligent qui va l’assister au cours de toutes les étapes du processus. Grâce à des algorithmes interactifs embarqués dans le logiciel, la Téléréfraction offre une solution d’examen personnalisé mais également standardisé. L’accès à cette solution est facilité par la combinaison avec l’Affinity. Cette nouvelle unité de consultation interconnectée offre une prise en main de ses principales fonctions à distance. Ainsi, l’opérateur contrôle les mouvements de montée et descente du siège et du plateau, ainsi que la sortie automatique du réfracteur devant les yeux du patient. Pour les tests visuels en vision de près, le professionnel peut abaisser la tige de test VP automatiquement et incliner le réfracteur afin d’assurer une position d’examen plus naturelle. La Téléréfraction offre la possibilité aux opticiens d’externaliser efficacement l’examen de la réfraction subjective tout en préservant sa qualité.

Essilor agrandit sa gamme Eyezen

Pour mieux répondre aux besoins spécifiques des porteurs entre 40 et 50 ans, Essilor France revoit sa gamme Eyezen et la complète avec Expert 1.1.

Les verres Essilor Eyezen sont la combinaison de deux technologies. Eyezen focus offre une puissance supplémentaire dans le bas du verre. Eye Protect System et/ou Crizal Prevencia filtrent sélectivement la lumière bleue nocive.

Des besoins spécifiques

Essilor a mené une étude auprès de 1 500 personnes de 40 à 50 ans, porteurs d’unifocaux ou non porteurs. Objectif : mieux comprendre leurs besoins. Les résultats montrent que cette population est gênée en vision de près. Elle cherche une solution pour reposer ses yeux, sans prendre conscience qu’elle a besoin d’un soutien accommodatif. Par ailleurs, ces porteurs sont aujourd’hui très connectés. Face à ce constat, le verrier fait donc évoluer sa gamme Eyezen avec l’arrivée du Eyezen Expert 1.1 pour les 45-50 ans.

La gamme Eyezen

Quatre verres sont désormais disponibles : Initial 0,4 pour les 18-34 ans, Active 0,6 pour les 35-39 ans, Active + °,85 pour les 40-45 ans et enfin Expert 1.1 pour les 45-50 ans.
Les efforts accommodatifs sont soulagés et la fatigue visuelle liée à la lumière bleue nocives diminuée. Le verre Eyezen Expert 1.1 bénéficie d’une vaste gamme de puissance (+13D à -18D, cylindre 6D).

Une campagne dédiée

Essilor renforce la visibilité de sa gamme en allant à la rencontre du public connecté, pour lequel les verres Eyezen sont conçus. La campagne digitale reprend, à l’aide de bannières, des messages ludiques sur la protection des yeux face aux écrans. En parallèle, un spot intitulé « Tes yeux ne lâchent rien » est diffusé sur des sites à forte audience tels que Youtube, Allociné, Doctissimo ou Marmiton. Une communication ciblée est également mise en place sur la chaîne du gaming, Game One. Il s’agit d’un sponsoring de l’émission, Team Game One. Le verrier s’appuie également sur deux ambassadeurs à forte notoriété dans l’univers du gaming : la gameuse animatrice Kayané et l’animateur phare de Game One Julien Tellouk.

Ultra pour astigmates étend sa gamme

Silmo: innovation et convivialité au programme pour Luneau Technology

A l’occasion du Silmo (28 septembre au 1er octobre prochains), Luneau Technology mettra en avant l’innovation, avec le très attendu Acomoref2. Outre ses dernières nouveautés, l’entreprise proposera une animation conviviale et connectée!

Le futur est déjà là

Sur le stand Luneau (Hall 5. Stand M053), les opticiens pourront découvrir la salle d’examen du futur, mais aussi l’Acomoref 2. Cet auto-refractomètre (kératomètre pour le modèle K) mesure la réfraction et les micro-fluctuations accommodatives.  Il détecte également les opacités pour un examen très complet.

Innovation et émotions

L’innovation peut prendre différentes formes… Luneau proposera donc sur son stand une animation unique en son genre: un baby-foot connecté. Statistiques, replays et panneau d’affichage, rendront la compétition plus vraie que nature, en toute convivialité.

Uvex, des lunettes de protection ultra-légères

Après le succès de la lunette Pheos cx2, le fabricant allemand Uvex présente son évolution : le masque Pheos cx2 Sonic au design compact et à la légèreté affirmée (34 grammes).

Des caractéristiques techniques hors normes

Spécialiste de l’équipement de protection, Uvex assure, grâce à cette nouveauté, une protection optimale aux professionnels du bâtiment, de l’industrie mécanique et chimique. Dotée du traitement Uvex Supravision Extreme (résistance aux rayures face externe et antibuée face interne), ce masque offre un champ de vision panoramique. Uvex Pheos cx2 Sonic a une résistance mécanique protégeant contre les impacts à énergie moyenne (120 m/s), même à des températures extrêmes (-5°C et +55°C). Marquée 3 pour la protection contre les liquides (gouttelettes et projections) et 4 pour la protection contre les particules de poussières (˃ 5 μm), elle protège aussi parfaitement contre les intrusions et contre les rayons UV jusqu’à 400 nm. Pour les personnes travaillant en extérieur, il existe également en version solaire. Enfin, le design compact de cette lunette permet au porteur de la combiner avec d’autres équipements de protection (casque, protection respiratoire, coquilles anti-bruit).

Des technologies avancées

Pour mesurer le confort des produits pour l’utilisateur, Uvex utilise un indice de performance ergonomique calculé à partir de la moyenne de trois critères clés : la force, le poids et le climat. Les lunettes-masques Uvex Pheos cx2 Sonic obtiennent un indice de performance ergonomique de 4,7 sur 5. Ainsi, la force nécessaire à appliquer sur le bandeau pour maintenir une étanchéité parfaite est faible. L’ajustement est donc fiable et sans points de pression (bandeau souple et léger), ce qui permet au masque d’être parfaitement hermétique. Autre technologie utilisée: un revêtement Uvex Supravion Extreme. Ce traitement confère aux oculaires une résistance aux rayures sur leur face externe et une protection parfaite contre la buée sur leur face interne. Particulièrement adaptés aux environnements de travail très humides et très salissants, les verres traités offrent un champ de vision clair, même dans les climats les plus extrêmes.

Nouvelles lentilles jetables journalières Miru 1day UpSide de Menicon

Le laboratoire Menicon innove une nouvelle fois avec une jetable journalière en silicone hydrogel, la Miru 1day UpSide. Cette lentille repose sur le concept Smart Touch qui favorise l’observance et la sécurité de port.

Santé oculaire, hygiène des lentilles et facilité de manipulation sont très importants pour les porteurs. Pour répondre à ces besoins, Menicon a choisi une approche originale associant un matériau silicone hydrogel et un conditionnement spécifique.

Un blister totalement repensé

Le nouveau conditionnement facilite la manipulation tout en apportant plus d’hygiène. Au cœur du dispositif,  ce blister intelligent, dans lequel la lentille est positionnée et maintenue dans le bon sens, afin de la retirer plus facilement. Le porteur a juste à pincer délicatement la lentille entre son pouce et son index pour la sortir. A aucun moment il ne touche la face interne de la lentille, limitant ainsi les risques de contamination. Les lentilles sont, de plus, toujours orientées dans le bon sens. La manipulation devient facile et rapide.

Un matériau confortable

Les Miru 1day UpSide sont fabriquées dans une nouvelle génération de silicone hydrogel. Ce matériau, basé sur la technologie Menisilk Air, possède un modulus faible, ce qui lui confère une bonne mémoire de forme.   La surface est, elle, extra lisse grâce à la technologie Nanogloss Pro. Miru 1day UpSide offre ainsi un excellent confort de port, tout en maintenant la santé oculaire.

Les caractéristiques

Matériau : Midafilcon A
Teneur en eau : 56%
Dk/e: 91×10-9
Rayon : 8,40mm
Diamètre : 14,20mm
Puissances : -0,25 à -6,00 D par 0,25D
-6,50 à -10,00 par 0,50D
Teinte de manipulation : Bleue
UV : Classe 2

Voir le film Miru 1day UpSide de Menicon:

Bausch+Lomb lance la lentille de contact Ultra pour astigmates

Le fabricant de lentilles de contact poursuit sa dynamique d’innovation. Après l’Ultra Sphérique en 2016, l’Ultra pour presbytes en 2017, c’est au tour de l’Ultra pour Astigmates d’être lancé. 

Cette lentille mensuelle silicone hydrogel de dernière génération est dotée de la technologie MoistureSeal. Ce procédé de fabrication repose sur une combinaison optimale de trois silicones et un processus de polymérisation en deux phases. Durant la première phase, un squelette de silicone est créé pour offrir une haute transmissibilité à l’oxygène et un faible module de Young. Le PVP, un polymère hydrophile, est, dans la seconde phase, enchevêtré dans toute la matrice de silicone et l’enrobe pour une bonne mouillabilité et une hydratation continue. Ultra conserve sa teneur en eau et résiste ainsi à la déshydratation. La lentille reste confortable tout au long de la journée et jusqu’en fin de mois. Pour une adaptation facilitée, le la stabilisation repose sur un système hybride de ballast composé, l’OpticAlign Design. Il s’agit de la combinaison d’un prisme ballast, d’un péri-ballast, d’un trait repère à 6h et d’un indicateur d’axe du cylindre. Même à faible luminosité, la vision est claire et nette.

Caractéristiques techniques Ultra pour Astigmates

Sphères: -9,00D à +6,00D (par 0,50D après -6,00D)
Cylindres: -0,75/-1,25/-1,75/-2,25D
Axes: de 10° en 10°
Les caractéristiques de l’Ultra Sphérique de -12.00D à +6.00D.
Les caractéristiques de l’Ultra pour Presbytes : -10,00D à +6,00D par 0,25D et 2 additions (Low et High).