Les collégiens ont désormais leurs lunettes Rip Curl

ADCL lance une nouvelle collection spécialement dédiée aux collégiens. La ligne Rip Curl College Sun Protection tend à sensibiliser les adolescents aux dangers du soleil pour leurs yeux

Le développement de cette gamme est lié à une demande des professionnels selon Olivier Petitfils, directeur général d’ADCL. « Depuis plusieurs années, les opticiens nous demandaient une collection solaire pour les ados. Avec cette ligne, nous souhaitons apporter une solution nouvelle, pertinente, aux opticiens pour les aider à prendre ce marché potentiel de plus de 3 millions de consommateurs. »

La collection

La gamme comprend 12 modèles déclinés en trente versions différentes et à prix abordables (35 à 45 euros). Tous sont équipés de verres polarisants dernière génération de catégorie 3. Les montures sont fournies avec un étui original, pratique et fonctionnel. Il s’agit d’un sac étanche flottant miniaturisé. Doublé d’une pochette micro fibre, il protège les lunettes du sable et de l’eau. La collection, à découvrir lors du salon Silmo, sera disponible à partir du mois de novembre.

Lunettes Alf, le luxe discret

Créée en début d’année, la marque Alf présente des montures solaires élégantes et discrètes. Les matériaux utilisés sont haut de gamme et la production française.

C’est à l’initiative de deux frères, Alexis et Germain, qu’Alf a vu le jour. Le premier travaille dans le monde de l’optique et se forme à l’école des Meilleurs Ouvriers de France Lunetiers. Il s’initie ainsi à l’élaboration et au façonnage de montures sur mesure. Le second, spécialiste du management, apporte à Alf son expertise commerciale et stratégique. La marque, dont le nom est un acronyme d’atelier de lunetterie français, joue l’élégance et la simplicité.

La collection

Les lunettes sont dessinées dans l’atelier parisien et produites en France. Quatre modèles sont présentés. Equipés de verres photochromiques minéraux (trois teintes disponibles), ils sont déclinés en six coloris d’acétate. Petite touche vintage : les rivets apparents sur la face et les branches. Déjà référencée chez une dizaine d’opticiens, la marque Alf devrait être disponible dans une vingtaine de boutiques, en France et au Benelux, d’ici la fin de l’année. L’objectif des fondateurs, à fin 2019, est une implantation dans une centaine de points de vente.

Une monture en impression 3D chez Morel

Le lunetier jurassien Morel relève un nouveau défi en lançant sa toute première monture en impression 3D dans la collection Lightec. 

Depuis 1 880, Morel incarne le savoir lunetier à la française. Au fil des années, le fabricant a su se réinventer et surprendre. C’est encore le cas aujourd’hui, avec un modèle imprimé en 3D.

Toujours plus de confort

Le confort est le maître mot de la collection Lightec qui allie légèreté et flexibilité.  L’utilisation du polyamide en impression 3D pour la face et du béta-titane pour les branches permet de proposer des montures poids plumes. Elles ne pèsent en effet que 10 grammes. Les charnières sont pourvues du système Omicron, flexible et sans vis. Les faces sont brutes et rappellent la chaleur du velours, tandis que les branches sont fines et d’un brillant intense.
Lightec 3D explore une palette de couleurs profondes. Celles-ci viennent s’imprégner au cœur même de la matière pour un rendu vif et intense.
Pour les femmes, quatre formes sont disponibles avec des coloris bleu indigo, prune, brun caramel et noir. Quatre formes masculines sont aussi présentées en noir, bleu, rouge, bordeaux, gris et brun.

 

IKKS Junior cherche ses égéries

IKKS Junior propose une rentrée plein d’audace avec une campagne impertinente, #TUVEUXMAPHOTOIKKS. Elle organise en parallèle un grand casting afin de découvrir ses égéries printemps/ été 2019.

Rentrée rock pour IKKS junior. Dix ans après avoir défié le public avec le slogan « Qui a dit petits cons? », la marque s’amuse à mettre en images et en mots le style frondeur des enfants IKKS dans sa campagne automne/ hiver 2018. Les visuels sont impertinents, les enfants y affichent leurs looks audacieux à l’instar de certaines célébrités.

Un casting original

Jusqu’au 30 Septembre, la marque  part à la recherche de ses égéries pour sa campagne Printemps été 2019. Le casting, baptisé #TUVEUXMAPHOTOIKKS, est destiné aux enfants de 8 à 12 ans funs et originaux. Pour mettre un  coup de projecteur sur cet événement, outre les réseaux sociaux, IKKS a lancé une campagne kiosques et abribus qui sera suivie d’affichages dans les métro parisien et dans les rues. Le casting aura lieu tous les mercredis et samedis dans les boutiques de la marque. Le gagnant sera annoncé en octobre sur le compte Instagram @ikksofficial.

Tseegan, la collection chic, urbaine et excentrique

Tseegan est une nouvelle marque française de luxe qui se définit par la fusion du « free spirit et d’un chic urbain teinté d’excentricité ». Sa première collection solaire, féminine et mixte, revendique des influences ethniques et tribales.

La marque a été fondée en 2016 par Victoria Lipkin, fille et petite-fille d’opticiens français. Après un master à l’Instituto Marangoni Paris, un MBA en marketing de luxe, Victoria a exploré les tendances au sein d’une grande maison de prêt-à-porter parisienne, puis à New-York, chez Whitewall Magazine. En 2017, elle intègre l’Ecole du Musée Guggenheim de New York. Aujourd’hui, la jeune femme dessine ses montures et propose une collection bohème inspirée par la mouvance hippie. Les modèles sont réalisés à la main dans un atelier basé dans le Jura. Les acétates utilisés viennent de l’entreprise italienne Mazzucchelli

Pour les porteurs exigeants

Tseegan a pour ambition de séduire une clientèle exigeante et pointue via un réseau de distribution exclusif. La marque prévoit l’ouverture de sa première boutique dans le quartier de Soho à New York et sera distribuée en exclusivité dans quelques concepts stores branchés et destinations prisées comme Saint-Tropez, Tulum, Saint Barth, Punta del Este ou encore Capri. Les huit modèles de la collection (huit féminins, huit mixtes) mêlent métal et acétate avec des couleurs douces et des formes originales. Ainsi, Suzy affiche un dégradé translucide orné d’inserts métalliques, tandis que Nat ose l’excentricité. Black Rock joue sur le style rétro-futuriste et Ben assume son côté vintage.

Cette première collection sera prochainement rejointe par une ligne homme et une ligne « No gender ».

 

Gigi Barcelona tout en finesse

Gigi Barcelona Lab s’enrichit de huit montures, fidèles à la philosophie de la collection de lunettes minimalistes et sophistiquées de la marque.

Ces nouveaux modèles se distinguent par des formes pures et une fabrication en béta-titane, matériau venu du Japon. Le béta-titane apporte confort, résistance et légèreté. Il confère, par ailleurs, une grande flexibilité aux branches, et est biocompatible. Ses propriétés se combinent à un style minimaliste qui fait le pari de la simplicité sophistiquée.

Elégance et finesse

Les formes habillent tous les visages : rondes et oversized pour Dakar, élégante pour Portland ou Hackney, ovales comme Lisboa ou aviateur pour Warren ou Nairobi. Deux modèles plus féminins, Hanoi et Seoul, joue la carte œil-de-chat.

Fleye s’inpire des fleurs du Danemark

FLEYE Copenhagen, la marque danoise, dévoile sa nouvelle campagne qui met en avant les formes et coloris de la collection automne/ hiver 2018. 

Fleye Copenhagen créée des montures dont le design est inspiré de la culture scandinave. La nouvelle campagne surfe sur cet héritage danois avec une touche de modernité.

La campagne

Cette fois, ce sont les plantes qui sont mises à l’honneur. En effet, la marque a puisé son concept dans un ouvrage du 18ème siècle, Flora Danica, qui recense les végétaux du Danemark. Fleye a dépoussiéré le sujet en créant des visuels (shootés par la photographe Ida Emilie Risager) qui reflètent l’hiver et, comme toujours, les teintes choisies pour la collection. Les fleurs y sont gelées dans des blocs de glace avec un effet tridimensionnel audacieux.

La nouvelle gamme

La collection automne/ hiver 2018 comprend 41 modèles, solaires et optiques, dans une large gamme de coloris.  Onze acétates à motifs originaux sont notamment disponibles. Trois gammes sont proposées : beta-titane, acétate et carbone/ bois. Les formes sont classiques, avec toujours une pointe d’audace.

Jean-François Rey Kids & Teens joue les explorateurs

La nouvelle collection junior de Jean-François Rey revisite l’esprit safari avec audace. Au programme : imprimés graphiques, couleurs vives, matières lumineuses et formes actuelles.

Le créateur propose 17 nouveaux modèles optiques destinés aux 4-16 ans. Pour développer ces montures, Jean-François Rey a, une nouvelle fois, fait appel aux principaux intéressés : les enfants. Ainsi, lors d’un atelier, les jeunes explorateurs ont pu échanger avec les designers de la marque. Choix des échantillons de couleurs et des formes, création de leurs propres motifs, essayage des prototypes, etc… les juniors ont laisser libre cours à leur imagination. Le résultat : des modèles colorés, pleins d’énergie, pour une rentrée tout en gaieté.

 Des plaques acétate exclusives

 

 

 

 

En acétate ou combiné métal/acétate, les montures s’adaptent à chaque tranche d’âge : 4/6 ans, 6/8 ans, 8/12 ans et 12/16 ans. Le designer a, en outre, fait appel à Mazzucchelli pour quinze acétates exclusifs. La transparence y côtoie les imprimés graphiques et les formes contemporaines. Par ailleurs, les détails sont travaillés avec, par exemple, un effet torsadé sur le modèle Exotik ou de petites fleurs décoratives sur les branches pour la monture Hawaï. Les noms des modèles font, eux aussi, voyager à travers le monde. Austral, Igloo ou Oasis inspirent les petits aventuriers et les accompagnent, au quotidien, avec style. Pour mettre en valeur la gamme, une PLV dédiée est disponible sur laquelle la savane africaine se pare de couleurs chatoyantes.

Le film du workshop:

Un été rétro avec Marius Morel 1880

En 1880, Jules Morel créait, au coeur du Jura, sa première collection de lunettes. Ces montures d’exception servent de modèles à la collection Marius Morel 1880. Cette gamme comprend des optiques et des solaires aux détails chics.

La collection solaire de Marius Morel 1880 allie, ainsi, tradition lunetière et protection solaire. Les produits sont authentiques et sont tous équipés de verres minéraux Barberini. Homère Sun et son look rétro sophistiqué plait aux adeptes de beaux objets. Les acétates brillants, unis ou écailles, sont rehaussés par un nez ou une barrette en métal. Les détails sont sophistiqués. Les branches bi-matières guillochées laissent entrevoir un
« M » au creux de la charnière.

Homere Sun se décline en quatre formes, combinées à deux couleurs. Œil de chat très féminine, pantos mixte ou rectangulaire masculine à double pont, les modèles  sont équipés de verres minéraux polarisés de catégorie 3.

Little Whistler Hills, des lunettes stylées pour les pré-ados

Face au succès de la gamme Whistler Hills adulte, lancée en mai 2016, ADCL APlus lance Little Whislter Hills. Cette collection enfant est destinée aux 11-13 ans.

 Un style naturel

Plus de 3 000 opticiens Français, déjà conquis par la ligne adulte, devraient adorer la ligne enfant. Le style Whistler Hills allie raffinement et authenticité, nature et modernité.  Faciles à porter, les modèles sont haut de gamme, mais à prix abordables. La collection junior comprend 36 références en métal, acétate ultra fin (UTX) ou combiné. Les tailles vont de 45/18 à 49/19 et les coloris sont très tendances. « Une nouvelle clientèle arrive chez les opticiens, ce sont les jeunes de la génération Z, ultra connectés, qui sont sujets à des fatigues visuelles réelles. Ces jeunes sont en quête d’authenticité, ils sont exigeants et recherchent des produits vrais. La lunette n’est plus du tout une contrainte mais un plaisir qu’ils vont consommer. Avec Little Whistler Hills nous apportons à l’opticien une solution aux attentes de cette nouvelle clientèle » déclare Olivier Petitfils, directeur général d’ADCL.

Une communication ciblée

Le lancement de la collection enfant est soutenue par un dispositif de communication sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Snapchat). Les montures seront présentées aux opticiens à partir du 27 juin par les 10 consultants commerciaux exclusifs ADCL déjà en charge de la collection adultes Whistler Hills. Chaque modèle est livré dans un étui rigide rétro de couleur bleu marine/intérieur rouge. Un environnement PLV spécifique est proposé avec notamment la fameuse statuette marmotte (whistler, nom d’une ville de Colombie-Britannique, signifie marmotte siffleuse) déclinée en Little marmotte et colorée en rouge pour l’occasion.