Deux nouvelles gammes de lunettes Solar

Après une renaissance réussie en 2017, la marque mythique confirme, en 2018, ses ambitions à la hauteur de son prestigieux passé. Deux nouvelles gammes font ainsi leur apparition, l’une orientée mode, l’autre destinée aux adolescents.

Solar, née en 1958, fut la référence des montures solaires françaises durant près de trois décennies. Sous l’impulsion de Julbo, la marque revient sur le devant de la scène l’an passé avec des solaires polarisantes déclinées en trois lignes : City avec des formes rétro, Sport et Heritage qui rend hommage aux modèles iconiques.

Une gamme complète

La collection s’étend aujourd’hui avec des montures au style sophistiqué rassemblées au sein de la gamme Fashion.

Modèle Curtis
Modèle Calvin

Solar aborde également l’équipement des ados avec ses modèles Teenage pour les 13-18 ans.

La ligne sport s’étoffe, quant à elle, de 24 masques de ski à l’inspiration résolument rétro et chic. Pour soutenir la marque, Julbo a développé un programme marketing complet. En magasin, l’offre est mise en avant grâce à une gamme variée de displays. Un site web est associé à Solar qui sera pour la seconde année consécutive partenaire de l’évènement « Rock the pistes » qui se déroulera du 18 au 24 mars sur le domaine des Portes du Soleil.

La Fondation Krys Group toujours engagée auprès des associations

Fidèle à son engagement pour une meilleure santé visuelle, la Fondation d’entreprise Krys Group soutiendra, cette année encore, de nombreuses initiatives en France et à l’étranger.

Les actions de la Fondation en France

Le 25 janvier dernier, c’est par la voix de son président, Pierre Gerini, que la Fondation a présenté les actions auprès desquelles elle s’engagera tout au long de l’année. En France, elle participera à la création d’une plateforme de diagnostic phénotypique des anomalies de la vision des jeunes enfants à l’Hôpital Necker-Enfants malades (Paris). Elle accompagnera en parallèle le Medico Lions Club pour développer un projet d’Unité mobile de dépistage et poursuivra ses actions aux côtés du Secours populaire. Enfin, pour la troisième année consécutive, le Bus de la vue sillonnera les routes du Tour de France pour informer le grand public et réaliser des dépistages visuels.

Les actions de la Fondation à l’étranger

La Fondation  Krys Group renouvelle son soutien à l’Ordre de Malte pour l’équipement d’un centre de traitement ophtalmologique en Côte d’Ivoire, ainsi qu’à la Fondation Sosucam pour l’organisation de campagnes d’information et de consultations ophtalmologiques au Cameroun. Elle poursuit ses actions aux côtés d’opticiens du groupe au Burkina Faso avec Semsam’I, en Guinée avec Voir la vie et auprès des réfugiés tibétains avec Migdan. Enfin, elle renouvelle son partenariat avec l’association Anida en Afrique de l’Ouest (Congo, Cameroun, Mali, Niger, Guinée-Bissau).

Des lunettes pour ados chez IKKS

Lunettes Grasset présente une nouvelle collection IKKS destinée aux adolescents. Elle reprend les codes de la marque pour un style toujours audacieux.

 

Pour cette nouvelle saison, la marque de prêt à porter premium élargit sa gamme. IKKS et Lunettes Grasset proposent ainsi aux ados des montures au look fun et rock.

IKKS pense aux ados

 

 

 

 

Cette gamme se compose de 27 modèles qui jouent sur les mélanges de matériaux et de style. Acétate et métal sont présents avec des formes tendances étudiées pour les filles et les garçons. Les coloris sont spécialement choisis pour les adolescents avec notamment des finitions mat. Cette collection sera présentée en avant-première lors du salon milanais Mido, du 24 au 26 février prochains.

Essilor lance un site internet d’information et de sensibilisation

Toujours engagé en faveur de la santé visuelle, Essilor France se mobilise en lançant un site internet d’éducation. Labonnevue.fr a pour objectif de sensibiliser et d’informer le grand public.

Combattre les idées reçues sur l’optique

A travers ce nouveau venu sur la toile, Essilor souhaite « diffuser largement les bénéfices du bien-voir, engager chacun à prendre soin de sa vue et favoriser la compréhension du parcours visuel. » Rédigé par des experts et appuyé par des professionnels de la vue, Labonnevue.fr traite de tout l’univers de la vue.  Le contenu aborde chaque aspect de la vision, des troubles de la vue aux rôles des différents acteurs de la santé visuelle en passant par les différentes solutions optiques.

Faciliter l’accès à la santé visuelle pour tous

En plus de ces informations sur la vue, le site propose des services pour accompagner chacun dans son parcours de santé visuelle. Un test de vue en ligne simple et ludique invite à prendre soin de ses yeux régulièrement et à consulter un professionnel de la vue en cas de doute. Deux annuaires, l’un des médecins ophtalmologistes et l’autre des opticiens sont aussi disponibles.

Guy Sasson, nouveau directeur commercial BBGR-Nikon France

Depuis le 20 novembre 2017, Guy Sasson a rejoint le Comité de direction de BBGR-Nikon France au poste de directeur commercial.

«  Ma mission première sera de consolider notre place de leader en volume. » , indique-t-il. « Notre ambition est de construire, avec Nikon, la plus belle marque consommateur de verres ophtalmiques en France. Et nous allons le faire avec nos partenaires opticiens, en leur garantissant une qualité produit et service irréprochable, en leur simplifiant la vie au maximum dans la relation avec BBGR et en leur apportant les produits, outils et solutions, pour mieux performer que le marché. »

Une riche carrière

Guy Sasson a débuté sa carrière au sein du Groupe Shell dans des fonctions marketing & ventes. Il a ensuite été consultant en management et stratégie au sein du Boston Consulting Group, avant de rejoindre le groupe Kodak. Successivement directeur général de Kodak Graphics France puis vice-président Europe Opérations et services, il passe 12 ans dans ce secteur des arts graphiques. En 2012, il intègre le groupe Essilor à la direction de l’activité Instruments et Basse Vision pour la France.

 

Reste à charge zéro, la filière optique mobilisée auprès des pouvoirs publics

Le 23 janvier marquait le lancement de la concertation « Améliorer l’accès aux soins – Reste à charge zéro ». Au coeur de ce dossier, les 10% de Français qui renoncent aux équipements d’optique et la problématique du reste à charge zéro. Pour trouver une solution, les pouvoirs publics ont fait appel aux professionnels de notre filière.

Autour d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et de Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, les professionnels de santé visuelle (ophtalmologistes, fabricants et opticiens) et les financeurs (assurances maladie obligatoire et complémentaire) étaient présents.

Les syndicats mobilisés

La filière était représentée par le syndicat des ophtalmologistes (le SNOF), les représentants des opticiens (la Fnof et le Rof/Snor/UDO) et le groupement des fabricants (le Gifo). Tous saluent la démarche engagée par Agnès Buzyn pour améliorer l’accessibilité aux équipements optique. Un véritable examen du fonctionnement de la filière visuelle est ainsi envisagé avec, à la clé, un renforcement de l’information des patients.  Et les professionnels de la filière ont des propositions.  « Nous avons identifié deux axes forts : le tiers payant généralisé, simplifié et un panier de soins responsable accessible à tous les Français, chez tous les opticiens, pour toutes les corrections. Nous serons attentifs à ce que cette réforme ait un réel bénéfice pour les populations les plus fragiles » précise André Balbi (Rassemblement des opticiens de France).
Le Dr Xavier Subirana (Snof) souhaite, quant à lui,  « que cette réforme s’inscrive dans le cadre du sujet plus large du parcours de soins et de l’accès aux professionnels de santé en amont. Les besoins vont considérablement augmenter dans les prochaines années du fait du vieillissement de la population et des changements de modes de vie, et nos travaux sur la prise en charge médicale doivent être poursuivis.»

Un reste à charge choisi plutôt que subi

Le panier minimum optique voulu par le ministère doit intégrer « les soins médicalement pertinents, la prévention, la qualité nécessaire des équipements – comme l’amincissement des verres notamment ». Les acteurs de la filière souhaite favoriser la définition de ce panier, mais aussi permettre aux assurés de choisir librement, et en toute transparence, leurs professionnels de santé, leurs prestations et leurs produits. D’où la notion de reste à charge choisi, mise en avant par les syndicats.

Jérôme Colin, président du Gifo (Groupement des industriels de l’optique), souligne le poids économique de la filière: « Notre pays dispose d’un formidable tissu de PME, TPE et de grands groupes dans le secteur de l’optique. La présence de Madame Delphine Gény-Stephann dans la concertation favorisera, nous le souhaitons, la prise en compte des potentiels impacts économiques et industriels. Il est fondamental que les produits d’innovation et de création françaises continuent à se développer, à s’exporter et à être proposés aux Français. Que la liberté de choix des consommateurs soit respectée».

Alain Gerbel, président de la Fnof (Fédération nationale des opticiens de France) conclue : « Il est nécessaire d’envisager la recherche d’efficience, d’équilibre, d’équité, dans un climat apaisé. Nous avons collectivement un rôle à jouer pour le bénéfice de tous les Français, dans l’écoute et le respect de nos métiers. Pour cela il faut intégrer tous les leviers et notamment celui de la réingénierie des diplômes. Nous y travaillons déjà »

Converse

De Rigo enrichit son portefeuille avec Converse

La marque américaine Converse est désormais distribuée par De Rigo, le groupe de Longarone, dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique).

Converse est connue à l’international depuis plus d’un siècle pour ses chaussures portées aussi bien par les sportifs que les citadins.

Des lunettes à l’esprit streetwear
Converse VCO058_700
Modèle VCO058_700
Converse SCO057_523
Modèle SCO057_523

 

 

 

 

 

La collection Converse Eyewear s’inspire de l’histoire de la marque pour proposer des modèles hommes, femmes et enfants  légers et riches en couleurs. L’équipe interne de designers De Rigo vise les consommateurs jeunes, à l’esprit streetwear. Les icônes Converse sont réinterprétées, notamment l’étoile Star Chevron ou le logo Chuck Taylor.

Une organisation globale

La réorganisation commerciale mise en place permet à De Rigo de suivre la distribution de la marque au niveau global. En effet, en Amérique du Sud et du Nord, en Australie et en Asie, Converse est distribuée par Rem Eyewear, rachetée en 2016 par le groupe de Longarone.

Michele Aracri, PDG de De Rigo Vision conclue « La marque Converse est un mythe authentique qui ignore le temps qui passe et les modes. L’accord de distribution ne s’insère pas seulement bien dans notre stratégie d’élargissement de l’offre au niveau global, mais il représente aussi un énorme potentiel de croissance. »

 

 

Silhouette et Perret Schaad présentent une édition spéciale

Le fabricant autrichien Silhouette poursuit sa série de collaborations avec des créateurs de mode. Cette fois, l’emblématique monture Titan Minimal Art est revisitée avec passion grâce aux créatrices allemandes de Perret Schaad.

Une collaboration évidente

  Silhouette et le duo Johanna Perret et Tutia Schaad partagent un engagement pour le minimalisme. Le premier l’exprime notamment à travers ses modèles épurés, les secondes par leurs vêtements au style urbain. Selon Roland Keplinger, directeur du design chez Silhouette : « Travailler avec Johanna Perret et Tutia Schaad était très inspirant et nous nous sommes rapidement trouvés des points communs en tant que concepteurs-créateurs. Il était très intéressant de combiner le côté mode à notre savoir-faire technique. »

Un modèle très tendance

L’édition spéciale Perret Schaad for Silhouette fonctionne en trompe-l’œil. En effet, cette monture semble cerclée mais est en réalité percée. La bordure des verres est imprimée grâce à la technologie Print on lens de Silhouette. Pour parfaire son look graphique, ce modèle possède également de fines découpes. L’ensemble est très tendance avec des coloris choisis (cuivre et orange-bleu, laiton et menthe, rouge foncé et gris ou doré et caramel). Par ailleurs, une chiffonnette de nettoyage signée Perret et Schaad est aussi proposée. L’édition spéciale « Perret Schaad for Silhouette » a été officiellement lancée lors de la présentation des créations du duo à la Fashion Week de Berlin, le 17 janvier 2018.